Mesures des immissions

Mesures des immissions

La mesure des immissions est l’outil principal pour surveiller la qualité de l'environnement. Les mesures en continu de polluants atmosphériques, associées aux informations relatives aux émissions et aux données météorologiques, permettent une interprétation et une évaluation détaillées des indicateurs de l'hygiène de l'air. Il s’agit notamment de l’analyse des valeurs d'immission et d'autres statistiques caractéristiques, de l’étude des facteurs de responsabilité, des roses des vents en matière de substances en concentration minimale détectable et de l'interprétation des variations quotidiennes, hebdomadaires et annuels typiques des polluants atmosphériques.

Avec notre équipe qualifiée et nos laboratoires performants et innovants, nous pouvons couvrir l’ensemble des travaux de mesures nécéssaires. Les composants typiques sont les suivants:

  • les composés inorganiques gazeux
    par exemple SO2, NO / NO2 / NOx, CO, NH3 et Hg
  • la poussière et ses composants
    par exemple les retombées de poussière, les particules PM10, PM2.5, PM1 tout comme les métaux, les PAK (notamment le benzo(a)pyrène) en tant que composant dans les échantillons de poussière
  • les composés gazeux organiques
    par exemple BTEX (notamment le benzène) et des PAK (notamment le benzo(a)pyrène)
  • les composés organiques très toxiques
    par exemple les dioxines et furanes PCDD / F et PCB

Toutes les mesures peuvent être effectuées en continu ou sous forme d'échantillon, pour déterminer la concentration ou mesurer le dépôt. En plus de systèmes de mesures adaptés au travail de terrain en extérieur, Müller-BBM Suisse utilise également des containers climatisés. Les mesures de traces organiques peuvent être complétées par de vastes mesures météorologiques afin d’effectuer, par exemple, les analyses des facteurs de responsabilité ou de générer des séries météorologiques chronologiques utilisées pour les calculs de propagation de poussière.

Autre pages